L'autoconsommation, certitude pour demain?

Dernière mise à jour : 22 oct. 2020

J'avais délaissé mon blog pour me consacrer au projet VALESOL que je présenterai ultérieurement. Toute mes excuses à celles et ceux qui s'inscrivent sur mon blog et dont je vois chaque jour le nombre augmenter.

Aussi ce matin, après la lecture d'un article sur le monde de l'énergie, je vous livre mon commentaire.

Bonne lecture!


Je participe à mon niveau à l'aventure du solaire PV, depuis 1985. J'ai vécu et investit aussi à l'époque du timide démarrage du solaire PV en 2008.

100000€ HT pour une installation de 15 kWc qui aujourd’hui coûte moins de 25000€...

Il fallait un coût attractif de rachat, des aides aussi et croire au bien fondé de cette énergie pour que l’opération s’amortisse raisonnablement (c’était avant Fukushima, et à l'époque de l’illusion de l’EPR, et d’Iter” !!!) . Depuis 10 ans le coût est divisé par 4 voir 5.

Aujourd’hui, les choses ont bien changé puisque les “éléphants” du pétrole à l’exemple de Total ont compris et investissent massivement dans les renouvelables et les centrales à gaz.

J’ai bien dit centrale à gaz en attendant peut être l’autre révolution, celle de l’hydrogène.

Faut il le rappeler, une turbine à gaz a un rendement de 65% quand les meilleurs centrales y compris nucléaires ne dépassent pas les 35%. Si la dessus vous ajoutez la cogénération sur un réseau de chaleur, on peut obtenir des rendement proches de 90%.

Pendant ce temps, le PV est devenu rentable, certes plus en Allemagne qui a su porter l'électricité à son juste prix (nous ne payons pas le juste pas de l’électricité); force sera de constater qu'EDF ne pourra assumer les suites de l'épisode nucléaire: gestion des déchets radioactifs, démantèlement des centrales, en souhaitant ne jamais avoir à vivre un épisode Fukushima ou Tchernobyl ..., mais heureusement le contribuable est là!!!!

Oui aujourd’hui l’autoconsommation est un outil simple et puissant qui permet à chacun de tenir sa place dans l’aventure. Oui la solution ‘home batterie” devient accessible et peut s’équilibrer.

Avec l’autoconsommation et une révision complète de nos consommations d’énergie (sans du tout pour autant revenir à la bougie), notre facture d’énergie va devenir positive, les véhicules électriques pourront être rechargés avec une part grandissante de solaire.

J’ai pour ma part investit dans une Zoé électrique, et jouit d’un plaisir immense à chaque fois que je recharge sa batterie au solaire. Il faut vraiment vivre cette expérience pour comprendre qu’un autre monde énergétique est possible.


Pour cela, le réseau électrique deviendra un formidable outil de mutualisation,, un bien commun où chacun pourra contribuer en apportant des électrons, bien sur en été pour fabriquer de l'hydrogène vraiment vert, mais aussi aux heures les plus difficiles (les fameuses heures de pointe). Il suffira, à l’instar des fourmis, et grâce au réseau “partagé” d’avoir anticipé la recharge de sa batterie de son véhicule électrique (V2G , Vehicle to Grid) ou sa batterie maison (H2G, Home to Grid et peut être un jour “Hydrogène to Grid”) ....

Le futur énergétique se dessine et se joue dès maintenant sur cette partition.

J’y contribue avec toute l’énergie qui m’anime tant par passion, que par des actes responsables .

Ainsi, je finalise le projet "Valesol" "Valorisons Ensemble l'Energie Solaire" basé sur un outil numérique que je rendrai accessible au plus grand nombre et qui propose:

  • - un autodiagnostic (équivalent d’un DPE mais beaucoup plus pédagogique)

  • - une aide à la décision pour la mise en oeuvre d’une solution basée sur le couplage PV , pompe à chaleur avec batterie en option.

Ainsi, je fais ma part pour laisser à mes petits enfants un monde vivable. Je crois qu’ils seront fiers de leurs parents, grands parents qui auront su prendre le bon virage sociétal, au delà du chaos actuel. A ce sujet, je me laisse à penser que la Vie nous envoie un “épisode Covid” qui certes est cher payé -je me sens dans une forte empathie pour toutes les personnes qui ont été ou sont durement touchées .

Mais je pense qu’un jour on mesurera le sens et la portée positive de ce Virus, qui nous invite à repenser le sens de notre Vie sur terre!.


10 vues0 commentaire