Billet d'humeur: la cour des comptes "titille" EDF

Les coûts cachés du nucléaire:

"les annonces de l'Etat et la communication de l'entreprise [EDF] avaient entretenu une confusion importante sur leurs responsabilités respectives en terme de coût de démantèlement des installations nucléaires" dixit la cour des comptes le 4 mars 2020.


En langage chatié la cour des comptes dit ceci:

Première d'une longue série, la fermeture de Fessenheim s'est caractérisée par un processus de décision chaotique et risque d'être coûteuse pour l'État. Il convient de mieux préparer les suivantes, notamment pour se prémunir des risques futurs d'indemnisation. Les démantèlements en cours, sur des installations souvent anciennes, sont soumis à de fortes contraintes techniques et financières, et connaissent d'importantes dérives de coûts prévisionnels. Les autorités administratives et de sûreté rencontrent des difficultés pour arbitrer entre les objectifs de délais et de coûts fixés par la loi. L'évaluation, le provisionnement et la sécurisation du financement des charges par les exploitants s'avèrent perfectibles.


Autrement dit, Il va falloir traiter le problème plus sérieusement attention aux dérives financières (qui entre nous seront malheureusement inévitables puisqu'à l'origine très largement sous estimées).

Si le voile est maintenant bien levé sur le coût d'investissement d'un EPR..., sur ITER, on a pas fini d'avoir des surprises quand on regardera les vrais coûts, en plus de ceux liés au démantèlement:

- coûts d'approvisionnement du combustible à commencer par les conditions d'exploitation des mines d'Uranium (Remember aussi AtomicAnne et ses coups de poker, sans parler des conditions sanitaires d'exploitation), en continuant par les coûts de fabrication .

- coûts d'exploitation des centrales pas moins de 600 personnes par réacteur + les opérations de maintenance, on est loin de la bagatelle M. Janc.....

- de maintien en l'état et mise en sécurité à coûts de centaines de millions d'euros par réacteur

- coûts de "triturage" du combustible usé à la Hague et enfin

- coûts de stockage, mais là je pense que les chiffres sont plus clairs sauf qu'on est dans l'incapacité d'estimer les coûts de gestion sur quelques milliers d'année , mais bon il n'y a pas que les déchets radioactifs...


Le nucléaire une énergie décarbonnée? c'est évidement l'argument massue des nucléophiles.

Mais de peur? que le solaire ne fasse de l'ombre au nucléaire... , les chiffres actuels donnent une production de 6g de CO2 pour un kWh nucléaire et 10 fois plus pour le photovoltaïque.

Faire passer l'idée que le photovoltaïque emet 10 fois plus de CO2 que le nucléaire, chapeau la com!

Pardonnez l'expression c'est du grand n'importe quoi un peu du genre de l’innocuité du glyphosate selon Monsanto ou Bayer. C'est comparable et ça donne une idée de la puissance des lobbyes nucléophiles.


A côté de cela, il y en a encore qui se méfie du solaire PhotoVoltaïque, pourtant :

- coût d'investissement et délais de construction parfaitement maîtrisé

- coût du combustible : zéro, livraison gratuite sans aucune pollution et quantité annuelle garantie sur des millions d'années.

- coûts d'exploitation extrêmement faibles

- recyclage assuré par PV Cycle (Véolia) avec à la clef une économie circulaire


Je connais la rengaine, oui mais quand il n'y a pas de soleil mon TGV restera en gare....

On investit des dizaines de milliards d'€ à s'échiner à faire de la fusion nucléaire à l'échéance de la fin de ce siècle, avec le défi technique de maintenir un plasma à 160 millions de degrés pendant une minute; rien que ça!

Et parallèlement, on aurait pas confiance en une poignée d'ingénieurs plein de bon sens qui sauraient trouver le bon mixte énergétique, les bonnes solutions de stockage, travailler à fond l'efficience énergétique (Siemens à compris qui investit au max dans cette filière) et une poignée de sociologues pour modifier nos comportements vers plus de sobriété heureuse!!

Bref un programme ambitieux mais à la portée de tous, à dimension humaine sauf que c'est difficile à faire comprendre à des polytec formatés de longue date...

Allez, pour montrer que je ne suis pas le seul à douter voici un article (parmi des dizaines d'autres) à méditer:

« La fermeture de Fessenheim entraînera des émissions additionnelles de l’ordre de 10 millions de tonnes de CO2 par an » Le monde du 21 fevrier 2020

Après mes critiques, bravo à la cour des comptes et à l'ASN pour le courage et le discernement face aux, gentiment dit, "nucléophiles".

Tout ceci ce qui n'engage que moi certes, mais je répondrais qu'on est visionnaire ou on ne l'est pas!

Belle journée ensoleillée à tous, et si ce n'est pas aujourd'hui, elle le sera demain, parole de soleil vaut mieux que parole d'un PDG !


article publié sur Batiactu le 9 mars 2020

https://www.batiactu.com/edito/cour-comptes-recommande-repousser-horizon-ppe-59010.php?MD5email=1197f2ac7dfd0b71adeb12f829250218&utm_source=news_actu&utm_medium=edito&utm_content=article

18 vues0 commentaire