Grandeurs et misères de l’autoconsommation Photovoltaïque

L’autoconsommation est la possibilité pour un consommateur de produire lui-même tout ou partie de sa consommation d’électricité, à l’aide de capteurs photovoltaïques.

Elle favorise la responsabilité du consommateur et le développement d’une énergie clean, bon marché, inépuisable.

On distingue :

l’autoconsommation individuelle, où le consommateur produit lui-même l’électricité qu’il consomme.

l’autoconsommation collective, où plusieurs consommateurs s’associent avec un ou plusieurs producteurs pour échanger de l’électricité. Correctement dimensionnée et encadrée, elle peut présenter une valeur pour le système électrique.

Les centrales villageoises, bien développées dans l’Est et le Sud Est de la France en sont les prémices.


Le développement de l'autoconsommation.

Le développement de l’autoconsommation est favorisé par :

  • les progrès technologiques qui accroissent la rentabilité de l’autoconsommation (principalement baisse des coûts des panneaux photovoltaïques et de leur installation; une installation en 2020 coûte 4 fois moins cher qu’en 2010)

Je ne rappellerai jamais assez qu’en 2020, un générateur de 3 kWc, sans contrainte particulière d’installation, coûte autour de 7500€ et non pas 15000€ lorsqu’il est vendu par des commerciaux pour le compte de grands énergéticiens…

  • par la volonté croissante des utilisateurs de devenir responsables de leur consommation, notamment en favorisant la production locale et les circuits courts et en essayant de piloter et, éventuellement, de réduire leur consommation ;

  • par les pouvoirs publics qui encouragent le développement de cette pratique notamment le dispositif de soutien aux énergies renouvelables (tarif d’achat du surplus).

  • par une politique tarifaire incitative :

En Allemagne, où le coût de l’électricité d’env 30 cts/kWh l’autoconsommation est largement développée.

En France à 18cts/kWh, l’autoconsommation est plutôt perçue comme un moyen de se prémunir des augmentations futures du prix de l’électricité (mais il est probable que le coût du kWh atteigne 30cts en 2030).


L’autoconsommation incite donc financièrement à consommer l’énergie produite grâce à ses panneaux solaires et donc invite à consommer juste; c’est une de ses grandes qualités, encore faut il qu’elle soit comprise.



Aspects techniques

Pour “bien autoconsommer”, il suffit de consommer à des moments privilégiés c’est à dire lorsque le soleil brille. Cette évidence se heurte au caprice, tout relatif, du soleil. Je dis tout relatif car si bien sûr en France la quantité de kWh livrés chaque jour varie fortement , la quantité annuelle est très bien prévisible, ce qui permet entre autres de produire des business plan solides, ne l'oublions pas!


Les techniciens nous proposent maintenant des gestionnaires d’énergie, disons première génération.

A l’exemple de la gestion du chauffe eau électrique qui ne fonctionne plus au tarif de nuit , mais au tarif de jour, lorsque le soleil brille.

Pour cela des techniciens ont inventé le programmateur solaire (humour) et même parfois complété par la mesure de l’énergie solaire produite à un instant T, qui enclenche alors par exemple le Chauffe eau électrique.

Mais si le soleil disparait quelques minutes après…


Pas de problème le marketing est là pour nous apporter la réponse que j’ai trouvé chez un fabricant français (que je ne citerai pas) de gestionnaire d’énergie:

“Quelle est la différence entre un gestionnaire d'efficacité énergétique et une box d’autoconsommation photovoltaïque ?”

Si la sémantique supplante la technique… (faut oser quand même!).

Je rapporte ici les propos lus sur le site de ce même fabricant avec quelques commentaires:

Votre installation a-t-elle des panneaux solaires ? Comme nous l’avons évoqué, une box d’autoconsommation solaire est indispensable pour optimiser la consommation des vos appareils énergivores (tient tient, et si au lieu de ça on commençait par les rendre moins énergivores) durant votre période de production d’électricité. Ainsi, avec une installation solaire couplée à une box d’autoconsommation, les études (lesquelles???) ont démontré (on ne peut que le croire) que vous pouvez atteindre 70% (Ils n'ont pas osé mettre 90%) de réduction de votre facture d’électricité . Ce type de box offre également les fonctionnalités d’un gestionnaire d’efficacité énergétique (génial 2 pour le prix 1 / c'est là que le message subliminal agit...).


Des techniciens plus malins permettent d’adapter votre consommation électrique (du moins celle des appareils fonctionnant à effet joule tel que chauffe eau et radiateurs électriques) et sont capables avec un variateur de fréquence de moduler la puissance consommée en fonction de l’énergie solaire disponible.

Belle avancée technique certes, MAIS….

Prenons un exemple: nous sommes le 1 février, température douce dehors et grand soleil. Que va faire votre gestionnaire d’énergie: enclencher le chauffe eau, c’est bien mais aussi vos radiateurs électriques, et oui comme ça votre taux d’autoconsommation sera top!!!

Mais faut-il vraiment enclencher des radiateurs électriques alors qu’il fait doux dehors!!!


Prenons un peu de hauteur:

Peut on vraiment au XXIème siècle et conscient de l’urgence climatique se permettre de consommer des kWh par effet joule pour le chauffage ou l’eau chaude sanitaire?.

Ces beaux gestionnaires d’énergie, issus d’une approche marketing bien pensée, risquent malheureusement de nous écarter du chemin de la performance énergétique et environnementale , Misère!!



VALESOL Fort de toutes ces réflexions, cela fait maintenant bientôt un an que je travaille à ‘faire ma part”.

L’acte de baptème du projet, en rupture avec les démarches classiques, parfois affairistes, a été posé en septembre 2020, il s'appelle

VALESOL

Ce projet me permet, avec l’aide de quelques personnes “candides”, de concrétiser 40 ans de vie professionnelle dans le domaine de l’énergie et transmettre mon savoir faire pour servir, avec toute l’humilité qui se doit, notre belle planète Terre.


VALESOL s’appuie sur deux Fondamentaux:

Techniques:

  • substituer les sources de chauffage à effet joule ou par combustible fossile par une pompe à chaleur, (vous pouvez diviser votre consommation d’un facteur 3)

  • installer du photovoltaïque ET autoconsommer avec l’aide d’un véritable gestionnaire d’énergie (qui ne semble pas aujourd’hui exister sur le marché….)

Éthiques

  • VALESOL “VALorisons Ensemble l’Energie SOLaire”

  • Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants”, mais nos enfants hériteront de notre terre celle que nous “façonnons inconsciemment” !


J’attends avec impatience le père Noel, pour qu’il dépose auprès de chacun ,"l’outil numérique Valesol” .

RV en 2021, à bientôt!!!


22 vues0 commentaire