Quel soleil en 2050?

Dernière mise à jour : janv. 27

Chacun y va de ses prévisions climatiques pour 2050. Pour ma part, et en guise de bons voeux, je partage mon doux rêve utopiste. Mais comme le dit Oscar Wildes, le progrès n’est que l’accomplissement des utopies”...


J’habite un petit village de la Drôme et j’imagine ce qu’il sera en 2050, dans sa dimension énergétique.


Mon petit village comprend une ferme bio équipée de panneaux solaires de 250 kWc, qui viennent d’être remplacés par des plus performants (et oui ils datent de 2019!! et seront envoyés pour des villages d’Afrique car ils fonctionnent encore parfaitement bien mais sont moins performants). Il y a aussi des maisons, 150 et grâce à l'impulsion donnée par les "centrales villageoises", pratiquement 100 toits et espaces construits avec une bonne exposition sont équipés de panneaux photovoltaïques.

Le coût des panneaux PV étant très faible, les commerciaux avides de gains exorbitants ayant disparus, chaque espace de toiture est équipé en moyenne de 10 kWc soit au total 1000 kWc.


Sous l'impulsion de Tesla et des grandes sociétés orientales, des gigafactories produisent chaque année des quantités de batteries, issues maintenant principalement du recyclage grâce à la mise en place d’une économie circulaire.

Je me souviens dans les années 20, j’étais soucieux de la problématique d’approvisionnement en métaux pour fabriquer ces batteries; certains parlaient des “terres rares” et de l’exploitation des enfants.

A cette époque j’avais compris qu’il n’y avait pas de terres rares dans les batteries, mais des métaux tels que le cobalt d’accès plus ou moins facile car concentré sur un pays le Congo.

Mais c’était peut faire confiance à nos ingénieurs et entrepreneurs innovants qui ont su fabriquer des batteries à très longue durée de vie (30 ans / 10 000 cycles) utilisant des matériaux abondants sur terre.



Alors ce petit village est équipé de l’équivalent d’un générateur solaire de 2kWc par habitant. Projetés sur l'ensemble de la France, avec les grandes centrales “industrielles”, c'est près 100 millions de kWc représentant la production annuelle d'énergie équivalent à 20 à 25 réacteurs nucléaires.

On a dépassé les allemands qui en 2020 avaient déjà installés 50 millions de kWc (en France à peine 10 millions), mais pensez vous, ils ne sont pas restés les bras croisés…

Et je ne parle pas de l’éolien ….


Que c’est il donc passé entre 2020 et 2050:

  1. il n’y pas eu “d’accident grave” genre Fukushima, ouf

  2. EDF englué dans les contraintes financières, ( 25 milliards engloutis dans l’EPR de Flamanville, le grand carénage à 100 milliards) a réussi à reporter cette charge financière sur l’état français c'est-à-dire le contribuable (en fait il n'y avait pas d'autres choix).

  3. Les évolutions technologiques des batteries, de la production d’hydrogène vert, le coût des modules PV ont bouleversé le paysage énergétique.

  4. Les chercheurs d’ITER (centre de recherche du CEA à Cadarache sur la fusion nucléaire) cherchent toujours, on ne parle même plus d’un pilote opérationnel pour la fin du XXIeme siècle, on parle de recherche fondamentale pour mieux comprendre le fonctionnement du soleil. Ah oui c’est important dès fois qu’il tombe en panne…


Et dans mon petit village Dromois, qu’en est il?


Pratiquement toutes les maisons sont passées à énergie positive et tendent vers le zéro carbone. La plupart sont équipées d’un parc de batteries (issu du recyclage des véhicules électriques).


En 2050, pour chauffer les maisons (qui demandent très peu d’énergie) quand les pompes à chaleur ne peuvent plus fonctionner, on utilise encore un vieux truc, le poêle à bois, certains utilisent des poêles modernes à granulés!.

Car, je me souviens du mois de janvier 2021, particulièrement gris et neigeux; mon installation solaire de 8kWc n’avait pas beaucoup produit, 100 kWh sur tout le mois!! Aïe.

De quoi alimenter les nucléophiles et leur scepticisme. Heureusement que nous avions le bois pour nous chauffer..


ET notre ferme bio solaire en 2050?

Il fait froid dans les serres? et bien non les serres sont chauffées!!! ET oui, on a installé une petite centrale électrique à gaz de 250 kW pour fournir l’électricité manquante aux habitants de mon village; la chaleur fatale est utilisée pour chauffer les serres, on a même pu raccorder quelques bâtiments communaux. Oui mais c’est du gaz, une énergie fossile...


J’explique. Devant les contre performances du nucléaire et l'urgence de disposer de nouveaux moyens de production électrique certes polluants parce qu'au gaz (fonctionnant limité à 12h/j 2 mois par an), le gouvernement et les parlementaires ont finalement décidé d’aider à la création de petites centrales au gaz produites en très grande série (toutes fabriquées en France) et équipant 50% de nos communes ou "comcom" soit près de 10000 micro centrales.

Les industriels, les travailleurs, le gouvernement, tout le monde s’y est retrouvé! 1 million d’emplois créés!!!

Installées en 3 mois, elles sont facilement pilotables et opérationnelles: co-gestion niveau local et national associée à des structures locales de maintenance.


Oui mais le gaz!!!

En fait, dès 2020, le vent a tourné et un fort engouement s’est manifesté pour l’hydrogène. Trop cher, à fabriquer et en plus s’il était issu du fossile ça ne collait pas.

Mais c’était sans faire confiance à nos chercheurs, ingénieurs, innovateurs, entrepreneurs, start’upeurs et j’en passe …

Comme pour le solaire, les prix ont fini par chuter vertigineusement. La surcapacité de production solaire constatée en été est maintenant judicieusement utilisée pour produire de l’hydrogène vert. Avec les nouveaux moyens de stockage, petit à petit, l’hydrogène remplace le gaz de nos petites centrales électriques.

CQFD et pas la peine d’avoir fait polytechnique pour imaginer ce scénario!!!

J’aurai même envie de dire que faire polytechnique provoque pour certains de ses ingénieurs des effets bizarres. Je me souviens que certains s’évertuaient en 2020 à discréditer les énergies renouvelables et prétendre que les trains ne rouleraient uniquement lorsqu’il y aurait du soleil… Amusant non!!


Voila ce paysage dont j’ai rêvé en ce début 2021 et je vous offre avec grand plaisir ce rêve qui parle d’un progrès respectueux des hommes et de la nature.

Merci à Pierre Rabhi de m’avoir insuffler cette pensée et à trois aviateurs, ST Exupery qui me permet de conclure avec cette belle citation que Bertrand Picard et André Borschberg ont incarnée en 2016 avec leur tour du monde en avion solaire: “Faites de votre vie un rêve et de vos rêves une réalité”.


Belle année à toutes et tous et merci de partager cette lecture autour de vous!


Merci aussi à tous ceux qui ont fait ces superbes photos et à S Rochain de m'avoir autorisé à les publier.




27 vues0 commentaire